salta menù

Home page

Italiano English Français Español Deutsche Νεοελληνική Português Nederlands Dansk Polski Română Russkiĭ عريي  中文版本 日本語 

Facebook Twitter 

Sistema dei Parchi del Lazio

.  Home  .  Ente Parco  .  Servizi  .  News  .  Ambiente e Territorio  .  Vivere il Parco  .  Foto e Video  .

 Cerca nel sito Mappa del sito

  Le Parc Régional de la Vallée du Treja


Le Parc Régional de la Vallée du Treja, créé en 1982, couvre un territoire de 650 hectares environ situé dans la partie médiane du fleuve Treja, affluent de droite du Tibre. Il se trouve dans les communes de Mazzano Romano et Calcata, respectivement dans les provinces de Rome et de Viterbo.

Le territoire du Parc se caractérise surtout par un paysage de ravins, parois verticales creusées dans les roches volcaniques par les eaux du fleuve, entourés de douces collines ondulées cultivables, jardins potagers, vignobles, oliveraies et noisetteries. Le cours du fleuve, aux endroits où la roche est plus dure et où se creuse le lit, est coupé par de charmantes chutes grandes et petites, parmi lesquelles celles de Montegelato où l’on note la présence d’un ancien moulin à eau. La zone est couverte pour plus de la moitié par des bois, presque tous étant propriété publique. La végétation la plus commune est celle des forêts mixtes de chênes, tels que le chevelu et le rouvre, ainsi que d’érable, de charme et de noisetier. Le long du cours d’eau il y a surtout des espèces hygrophiles, c’est-à-dire les plantes qui aiment l’eau, telles que les saules, peupliers et aunes, tandis qu’au bord des ravins dominent les espèces plus thermophiles, celles qui aiment les milieux plus chauds, comme les yeuses et les micocouliers.

Au “coeur” du Parc il y a un important site archéologique. Les pièces archéologiques les plus anciennes répertoriées remontent à l’âge de bronze (1440-1200.av. J C.) La grande étendue de nombreuses nécropoles (des IXe et VIIIe siècles jusqu’aux IVe et IIIe siècles av. J C) prouve la présence d’une agglomeration importante, dont le noyau le plus ancien a été localisé au pied de la colline de Narce. Les nombreuses pièces archéologiques découvertes dans les nécropoles éparpillées sur tout le territoire du Parc et dans son voisinage immédiat témoignent d’une grande et ancienne vivacité culturelle. Maintenant une grande partie des objets trouvés pendant les nombreuses campagnes de fouilles menées entre la fin du XIXe siècle et les premières décennies du siècle passé est exposée au Musée archéologique de Civita Castellana et au Musée National de Valle Giulia à Rome.

Aujourd’hui encore, dans le Parc on peut admirer les restes de nombreuses tombes, de routes, de galeries construites pour l’adduction d’eau et de fortifications érigées pour défendre l’ancienne ville de Civita Castellana, célèbre pour avoir été la capitale du peuple des Falisques pendant l’époque préromaine. Au pied de la montagne Li Santi, à quelques mètres de la rive droite du Treja, on peut voir les restes d’un ancien édifice monumental consacré probablement au culte de la fertilité féminine.

Le Parc de la Vallée du Treja se visite en toutes saisons: le parcours le long du fleuve, avec ses moulins et ses chutes, est très charmant et plein de valeurs environnementales, mais aussi riche de perspectives et de paysages d’une rare beauté. Les petites localités de Mazzano Romano et Calcata sont fameuses pour leurs situations caractéristiques, pour les ruelles des centres historiques, pour les panoramas très particuliers.


Traduzione di:
Roberta Bisini